Galeries Diaporama Petit format

Chams Bani

Les Chams ne sont pas tous brahamnistes, un tiers des Chams se disent musulmans mais professent un islam hétérodoxe. Ce sont les Chams Bani

Les Chams Bani obéissent aussi à la coutume matrilinéaire : tout ce qui est créé dans la famille maternelle lui appartient. L'homme ne possède rien en propre. Les biens appartiennent toujours à une lignée maternelle, celle de son épouse ou celle de sa mèr

Comme les musulmans, ils sont enterrés. Deux pierres par personne, alignées selon l'ordre maternel : la mère, puis ses enfants, puis les enfants de ses filles, etc. Les enfants des fils sont enterrés dans la lignée de leur mère

Mêmes les Chams Bani convertis à l'islam orthodoxe (à gauche) ne dérogent pas à cette règle

Le tangki est la mosquée des Chams Bani, mais tous ne peuvent pas y prier

Seuls les achar, dignitaires religieux, prient pour le compte des fidèles, ils sont aussi les seuls jeûner pour le ramadan

Ils portent toujours dans le dos trois bourses représentant Allah, Mohamad et Adam

Les achar sont les pendants religieux des basaih chez les Chams brahmanistes, eux aussi intercèdent auprès des génies du Champa par le biais des plateaux d'offrandes

Le jour des morts, les Chams Bani vont rendre hommage aux ancêtres de leur lignée maternelle

Les prosternaions sont effectuées comme chez les brahmanistes

Pour les nuits de ramadan, les fidèles peuvent entrer dans le tangki

Mais seuls les achar accomplissent le rite de la prière musulmane

Les femmes y sont très représentées

Car elles sont les chefs de famille…

et ne portent pas le voile

Les Chams Bani dans le documentaire "Un Islam insolite" (2006)